Mobilisez-vous avec La Ligue Citoyenne : 6 mesures !



Lire le plaidoyer complet


Pour vous mobiliser à nos côtés : n'hésitez pas à partager le site internet et cet article autour de vous.


Pour suivre nos actions sur les réseaux sociaux : Facebook - Twitter - Instagram


Quelques affiches à partager

Dans la continuité des importants mouvements sociaux survenus durant le présent quinquennat en lien avec les inégalités sociales, la Fédération La Ligue Citoyenne souhaite porter un plaidoyer visant à alerter et sensibiliser le public mais aussi à interpeller la prochaine mandature présidentielle au sujet des dérives et abus constatés en matière de privilèges financiers ou non accordés à certaines fonctions d’élus et hauts fonctionnaires.

Rappelons que dans les cahiers de doléances mis à disposition dans le cadre du Grand Débat National organisé par le Président de la République, Emmanuel Macron, durant le mouvement des "Gilets Jaunes", la dénonciation des privilèges accordés aux responsables politiques nationaux revient presque systématiquement. Rappelons que l’association Rendez les doléances, réclame au gouvernement de rendre ces registres disponibles et accessibles hors ce n’est toujours pas le cas aujourd”hui. Aussi, sur les 59 revendications portées par le Vrai Débat (consultation en ligne organisée par un groupe de Gilets Jaunes en janvier 2019 et ayant reçu plus d’un million de votes sur 25 000 propositions), la première revendication était précisément, la suppression des privilèges des élus et présidents de la république, pour certains, pendant leurs mandats et, après leur mandat.​

Cette revendication étant restée lettre morte, nous souhaitons relancer le débat et questionner le sens moral et plus largement la dimension éthique et déontologique entourant ces pratiques qui devraient faire l’objet de contrôles réguliers et entraîner la réforme ou la suppression de plusieurs d’entre elles. A l'approche d’importantes échéances électorales (législatives et présidentielles), nous souhaitons que les mesures suivantes soient portées par les députés à l’Assemblée nationale mais aussi intégrées aux programmes des candidats aux élections présidentielles de 2022 pour être appliquées dès le prochain quinquennat.




105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout